Filière du granulé de bois : 3 clés pour comprendre la situation !

 

Si vous êtes déjà un aficionado du chauffage au pellet, vous avez probablement remarqué que la filière du granulé de bois a connu quelques perturbations ces dernières années. Ou alors peut-être que vous en avez beaucoup entendu parler et que vous songez sérieusement à vous y mettre, mais que les dernières fluctuations du marché vous inquiètent un peu. Pourtant, il n’y a vraiment pas de quoi, bien au contraire ! Nous profitons d’une note de ProPellet, l’association nationale des professionnels du chauffage au granulé de bois, pour vous parler un peu plus de la situation exceptionnelle que nous vivons en ce moment !

filiere-du-granule-de-bois

3 clés pour comprendre la chronologie

1 – Une surproduction avec des conséquences

Puisque la filière du granulé de bois se développe à vitesse grand V depuis quelques années, il n’est pas étonnant d’avoir assisté à une surproduction. À la fin de l’hiver 2021, nous avions un surplus de granulés en Europe. Qui dit surproduction dit baisse des prix au printemps 2021 et une production ralentie pour se remettre à hauteur de la demande. C’est la régulation naturelle du marché.

2 – Une augmentation du coût des énergies

Sauf que ce ralentissement est survenu juste avant l’augmentation considérable du coût des énergies : électricité, gaz etc. Cela a entraîné des réflexes de survie chez le consommateur. Celles et ceux qui utilisaient ce système de chauffe en supplément d’un autre l’ont beaucoup plus utilisé, et un surstockage “panique” (héritage de la pandémie) a pesé lourd sur la filière du granulé de bois.

3 – Une filière victime de son succès

Parallèlement, nous avons constaté une hausse massive des ventes de poêles et de chaudières à granulés (ces dernières ont doublé en un an). Et c’est une bonne nouvelle ! Loin d’être un choix “béquille”, la volonté des foyers de se convertir au chauffage à granulés semble se répandre comme une traînée de poudre. Cela propulse bien évidemment les ventes de granulés, donc la demande, et fait augmenter les prix.

La filière du granulé de bois reste ultra compétitive et prolifique

ProPellet estime que la consommation de granulés de bois a augmenté d’au moins 500 000 tonnes, soit 26% de plus qu’en 2020. Pourtant, les producteurs de pellets ont su se structurer et développer leur activité pour répondre à la demande. Et le granulé de bois reste à l’heure actuelle bien plus intéressant que les autres énergies, à tout point de vue : tarifaire, écologique, économique. C’est une énergie propre, qui crée des emplois, favorise le développement local et les circuits courts. Et on vous rassure : malgré la hausse des prix, se chauffer au pellet coûte encore beaucoup (beaucoup) moins cher que l’électricité ou le gaz. Visitez notre page dédiée aux caractéristiques techniques des pépites pour voir ces différences en chiffres !

Les granulés Pépites fidèles au poste !

Malgré la forte demande et cette conjoncture exceptionnelle de la filière du granulé de bois, notre usine tourne à plein régime pour satisfaire les besoins de chacun ! Notre grande indépendance énergétique nous permet également de ne pas trop souffrir de la hausse du prix des énergie. Nous privilégions les consommateurs locaux de granulés en vrac pour favoriser les circuits courts et éviter les matières plastiques nécessaires à la distribution du granulé. Nous restons fidèles à nos clients historiques et nous privilégions toujours le commerce de proximité.

Comme nous vous l’expliquions dans cet article, la sortie de l’hiver est une très bonne période pour faire vos stocks de granulés. Contactez-nous dès maintenant via notre formulaire en ligne pour prévoir votre livraison de granulés en vrac ou consultez notre carte interactive pour trouver le revendeur de granulés en sacs le plus proche de chez vous.

filiere du granulé de bois granulés en sac et palettes et granulés en vrac en camion

Et vive la filière du granulé de bois !